Ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux. Luc 6:31
  • ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Toutes choses en Christ
de CHIP BROGDEN
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
La connaissance spirituelle
Jean 3:3
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Pour Sa Gloire / DIVERS AUTEURS
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Le feu du Saint-Esprit
de REINHARD BONNKE/DANIEL KOLENDA
Lorsque vous êtes affamés comme cela après le Saint-Esprit, alors tout dans votre vie pâlira et sera relégué à une deuxième place. Vous Le désirez plus que l’air que vous respirez, plus que la nourriture, plus que votre dignité, votre réputation, votre ministère - plus que toute autre chose !


Dieu nous a appelés à expérimenter l’aventure de la vie dans le Saint-Esprit. Nous avons tous besoin que Son feu brûle dans nos cœurs. En fait, Éphésiens 5:18 nous demande instamment d’être constamment remplis du Saint-Esprit. Alors si vous avez faim de plus, cette étude biblique « Le Feu du Saint-Esprit » vous bénira.

L’Esprit Saint n’est pas une option de plus pour les chrétiens. Il est l’essence même de notre relation avec le Père et le seul moyen pour accomplir ce que Dieu nous a appelés à faire. Notre nation a besoin d’un mouvement de Dieu et vous pouvez en faire partie. Nous avons des générations de gens autour de nous qui n’ont jamais expérimenté le Saint-Esprit, et cela me brise le cœur. Néanmoins, des gens ordinaires remplis de feu peuvent faire toute la différence, et ouvrir la porte pour que d’autres puissent également vivre l’aventure de la vie remplie de l’Esprit dans le Royaume de Dieu.

Depuis plus de quatre décennies, notre ministère a vu le Saint-Esprit transformer radicalement la vie des gens, guérir des corps, des relations et changer des circonstances. Nous avons vu des millions embrasés par le feu d’en-haut et nous voulons voir ce même feu libéré en vous.

« Or Moïse faisait paître le troupeau de Jéthro, son beau-père, sacrificateur de Madian ; et il mena le troupeau derrière le désert, et vint à la montagne de Dieu, à Horeb. L’ange de l’Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d’un buisson. Moïse regarda ; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point. Moïse dit : Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point. L’Éternel vit qu’il se détournait pour voir ; et Dieu l’appela du milieu du buisson, et dit : Moïse ! Moïse ! Et il répondit : Me voici ! »

« Maintenant, va, je t’enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d’Égypte mon peuple, les enfants d’Israël. Moïse dit à Dieu : Qui suis-je, pour aller vers Pharaon, et pour faire sortir d’Égypte les enfants d’Israël ? Dieu dit : Je serai avec toi; et ceci sera pour toi le signe que c’est moi qui t’envoie : quand tu auras fait sortir d’Égypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne. » Exode 3:1-4 et 10-12

Le désert dans votre vie - la condition parfaite pour être embrasé par le Feu

Notez le lieu où se trouvait Moïse lorsqu’il se trouva en présence du feu de Dieu. Il n’est pas écrit que Moïse se trouva devant le feu alors qu’il se reposait dans des pâturages verdoyants et luxuriants au bord d’un ruisseau d’eau fraîche entouré de lys. Il n’est pas non plus dit que Moïse rencontra le feu de Dieu dans un hôtel cinq étoiles alors qu’il se faisait masser. La Bible dit que lorsque Moïse fut nez à nez avec le feu de Dieu, il se trouvait dans le désert. Le désert est un endroit aride, un lieu où on est assoiffé et solitaire. Néanmoins, c’est exactement là où Dieu choisit de se révéler à Moïse au travers du buisson ardent.

Nous passons tous par des temps difficiles et nous devons faire face à des épreuves. Peut-être que maintenant, alors que vous lisez cette étude, vous vous sentez seul, loin de la présence de Dieu. Peut-être que vous traversez le désert, avec le plus grand défi de votre vie. J’ai une bonne nouvelle pour vous : plus le bois est sec, plus vite il prend feu. Le feu de Dieu brûle le mieux dans les temps de désert.

Le feu vient en premier

Notez autre chose dans cette histoire. La rencontre de Moïse dans l’endroit le plus aride et le plus solitaire fut le début de la plus grande histoire de délivrance de Dieu et de puissance surnaturelle jamais enregistrée dans l’Histoire, avant la Croix. Dieu appelait Moïse à Le représenter, à confronter Pharaon, à déclencher les dix grandes plaies et à transformer les Hébreux, une nation d’esclaves en une nation de prêtres. Et tout a commencé là - dans un buisson ardent dans le désert.

Je vois un principe éternel ici. Avant que Dieu ne vous envoie vers « Pharaon », avant qu’Il ne vous projette dans votre destinée, avant qu’Il ne vous libère dans l’appel pour lequel Il vous a créé - Il vous envoie d’abord vers le feu.

Le feu vient toujours en premier. Cette rencontre déterminante avec la présence de Dieu dans le désert vient d’abord. Avant Son ascension, Jésus donna le commandement à Ses disciples d’aller à Jérusalem - et pourquoi ? Pour attendre.

Pensez-y un moment. Ces douze hommes étaient maintenant les plus expérimentés de tous ceux qui ont marché sur terre, des personnes formées et qualifiées dans les choses concernant Jésus Christ. Qui d’autre au monde avait passé trois ans et demi, jour et nuit, avec Jésus ? Et pourtant, Il leur dit tout de même d’attendre. Et d’attendre quoi ? « La promesse du Père ». Et qu’avait promis le Père ? L’effusion du Saint-Esprit. Jésus savait que ces hommes pour pouvoir vraiment faire une différence dans le monde, avaient besoin de la puissance de l’Esprit Saint. Bien que leur formation ait été cruciale, elle ne suffisait pas pour leur permettre d’accomplir leur mission. Ils avaient besoin de la puissance du Feu de Dieu.

Je suis convaincu que l’un des ingrédients le plus important pour être rempli du Saint-Esprit - si ce n’est le plus important - est la faim. Seulement la faim ! Vous pouvez être aussi rempli de Dieu que vous le voulez ! Le désirez-vous aujourd’hui ? Avez-vous faim de Lui aujourd’hui ?

Le feu durable de l’Esprit

Je me rappelle de la première fois où je fus rempli du Saint-Esprit, adolescent. C’était il y a plus de 20 ans en arrière. Mais j’ai une bonne nouvelle pour vous. Je brûle encore plus aujourd’hui qu’à cette époque. Et je crois que dans 20 ans, je brûlerai encore davantage. Le feu du Saint-Esprit ne s’éteindra jamais ! Un jour, quelqu’un me demanda : « Comment gardez-vous le feu allumé ? ». Mais il faut le prendre dans l’autre sens : c’est le feu qui me fait brûler.

Le Seigneur parla à Moïse lorsqu’Il vit qu’il s’arrêta et se détourna pour voir le feu. Les gens n’arrêtent pas de me demander comment j’entends la voix de Dieu ? Notez que le buisson ardent n’appela pas d’une grosse voix Moïse qui passait avec son troupeau. Il continua de brûler jusqu’à ce que Moïse se détourne. Le Saint-Esprit est patient ; Il peut attendre pendant longtemps. Qu’attend-Il ? Il attend que vous vous détourniez et que vous écoutiez.

Alors Moïse se détourna, et le Seigneur lui parla. Je ne sais pas combien de buissons il y avait dans ce désert-là. Je présume qu’ils étaient nombreux. Mais je suis certain d’une chose : il n’y avait qu’un seul buisson qui brûlait de la présence du Dieu vivant.

Que recherche le monde ? Attend-il que nous nous construisions de plus beaux bâtiments ? Attend-il des prédicateurs plus éloquents ? Attend-il de la meilleure musique ? Ou de meilleurs programmes de marketing ? Que désire-t-il ? Ce que nous pensons être pertinent aux yeux du monde est totalement sans importance. L’église a essayé d’atteindre le monde en devenant comme le monde. Nous refusons si souvent d’être distingués par le Feu saint de Dieu. Nous ne confrontons pas les gens par peur de les offenser. Alors nous essayons de les gagner en devenant comme eux. Mais Dieu n’attira pas Moïse à Lui au travers d’un buisson qui ressemblait aux autres. Il appela Moïse au travers d’un buisson qui brûlait du feu de Sa présence.

Pour quoi brûlez-vous ?

Certains d’entre nous ont trop de dignité, et sont parfois trop préoccupés par ce que les gens pensent d’eux, par de quoi ils ont l’air plutôt que de ce que Dieu est en train de faire. Mais si vous pensez plus à votre apparence qu’à recevoir le Saint Esprit, alors vous n’avez pas faim. Un homme affamé ne fait pas de manières pour respecter l’avis des autres. Il a une priorité : rassasier son estomac vide. Et lorsque vous êtes affamés comme cela après le Saint-Esprit, alors tout dans votre vie pâlira et sera relégué à une deuxième place. Vous Le désirez plus que l’air que vous respirez, plus que la nourriture, plus que votre dignité, votre réputation, votre ministère - plus que toute autre chose !

Tournez vous vers Dieu et attendez-vous à être de nouveau touché par le Saint-Esprit. Demandez-Lui à nouveau Son feu et donnez-Lui la permission de vous enflammer.

Il vous attend

Daniel Kolenda


Source : www.cfan.eu/

 





Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter